relancer un recruteur

Comment relancer un recruteur ? La relance ne doit pas être vue comme du harcèlement par les candidats. En effet, il est obligatoire de relancer un recruteur après avoir postulé à une offre ou après avoir passé un entretien

Modèles de mails de relance en bas de l’article

Dans quelle situation relancer un recruteur ?

Attention, relancer un recruteur n’est pas un mail de remerciement ! Ce fameux mail de remerciement est envoyé souvent 24 à 48h après un entretien pour remercier le recruteur du temps qu’il nous a consacré. La relance est le fait de recontacter un recruteur pour renouveler sa motivation pour un poste ou pour obtenir des nouvelles après avoir postulé par exemple.

Finalement, il existe plusieurs situations dans lesquelles il est obligatoire de postuler :

Relancer un recruteur après avoir envoyé une candidature à une offre

Tu as répondu à une offre d’emploi, d’alternance, de stage sur Internet il y a quelques jours. N’ayant pas de retour, tu souhaites obtenir une réponse même si elle est négative. C’est la moindre des choses de la part d’un recruteur. Tu vas donc relancer ce dernier afin d’obtenir une réponse, quelle qu’elle soit.

Relancer un recruteur après avoir passé un entretien physique ou téléphonique

Tu as réussi à décrocher un entretien téléphonique ou physique. Normalement, le recruteur t’a indiqué sous combien de jours et sous quelle forme il reviendrait vers toi pour t’informer de la suite. Mais voilà, le délai est dépassé et tu n’as toujours pas de réponse. Tu dois donc relancer le recruteur, car il s’était engagé à revenir vers toi pour te donner une réponse.

Relancer un recruteur après avoir envoyé une candidature spontanée

Contrairement aux autres situations, il n’y a pas d’offres d’emploi et tu n’as eu aucun contact avec le recruteur. Il pourrait sembler délicat de relancer suite à une candidature spontanée, alors même qu’il est tout à fait possible qu’il n’y ait pas de besoins au sein de l’entreprise. Et pourtant, tu vas devoir malgré tout relancer le recruteur, ne serait-ce que pour savoir si ta candidature a bien été réceptionnée.

Finalement, relancer un recruteur est nécessaire et je rajoute, obligatoire, à chaque fois que cela parait nécessaire, notamment en l’absence de réponse.

mail de relance

Pourquoi relancer ?

Relancer pour démonter ton envie au recruteur

Lorsque le recruteur reçoit une relance de ta part, il se dit que tu as vraiment envie de rejoindre l’entreprise, que tu ne postules pas au hasard partout. Surtout, que tu es probablement quelqu’un de persévérant et tenace. Deux qualités « soft-skills » très importantes, de nos jours, en entreprise.

Tu comprends donc qu’il n’y a que des points positifs à relancer. Attention cependant à ne pas tomber dans le harcèlement, qui s’avère être contre-productif. Je t’explique un peu plus bas dans cet article, comment relancer efficacement.

Relancer pour obtenir plus rapidement des réponses

Relancer un recruteur permet clairement d’obtenir plus rapidement des réponses, même négatives. Il est d’ailleurs très important pour toi d’avoir une réponse négative, si ta candidature n’est pas retenue. Elle te permet de passer à autre chose et te concentrer sur d’autres offres.

Mais pourquoi le recruteur ne répond pas ?

Tu l’as compris, relancer un recruteur est un acte qui intervient la plupart du temps lorsque tu n’as pas reçu de réponse à ta candidature ou suite à un entretien. Il semble normal que le recruteur apporte une réponse, c’est un professionnel. Il doit en conséquence faire preuve de professionnalisme. On retrouve plusieurs raisons pour lesquelles le recruteur ne répond pas :

Le recruteur reçoit une candidature spontanée, alors qu’il n’y a pas de besoins dans l’entreprise

Il décide donc de ne pas répondre, il ne veut pas perdre de temps, sachant qu’il reçoit des dizaines de candidatures spontanées par jour. Cela lui demande trop de travail de rédiger et d’envoyer une réponse à chacun.

Suite à une offre parue sur Internet, le recruteur a reçu 200 candidatures

C’est beaucoup ! Il va faire une sélection des CV les plus intéressants. Pour les autres, il va les jeter à la poubelle ou peut-être les garder pour plus tard (situation très rare). Et le tri qu’il fait prend forcément du temps.

La prise de décision prend plus de temps que prévu

Après un entretien téléphonique, le recruteur t’a indiqué qu’il reviendrait vers toi rapidement pour te communiquer la suite du processus de recrutement. Finalement, le recruteur n’est peut-être pas en accord avec le manager et par conséquent le temps s’allonge. Il se peut également que les agendas, bien remplis de chacun, ne permettent pas d’échanger rapidement sur les candidats.

Incompatibilités d’agendas

Suite à un entretien physique, le recruteur t’a normalement indiqué à quel moment il reviendrait vers toi pour te donner sa réponse ou peut-être pour prévoir un 2nd entretien. Là encore, plusieurs éléments peuvent allonger le temps de réponse. Le manager ou le RH peuvent avoir pris des vacances, les plannings surchargés des uns et des autres ne permettent pas de se poser et de faire un choix. Attention, l’absence de réponse peut s’avérer être une bonne nouvelle, parfois. En effet, cela peut prendre du temps de préparer la proposition d’embauche, de se mettre d’accord sur le montant de la rémunération, sur les avantages accordés, etc. Et donc le recruteur va mettre plus de temps que prévu pour revenir vers le candidat et lui annoncer la bonne nouvelle.

comment relancer un recruteur

Quand relancer un recruteur ?

Selon une étude canadienne, la relance doit être réalisée entre 1 à 2 semaines. Ces données ont été récoltées auprès de DRH et employeurs.

Néanmoins, ces informations sont à prendre avec des pincettes. Le marché canadien n’est pas le marché français. De plus, ces statistiques n’indiquent pas le motif de la relance (après un entretien, après l’envoi d’une candidature…)

Cette enquête indique également le mode de relance préféré des recruteurs. Il s’avère, sans surprise, que ce sont les mails et les appels téléphoniques qui sont les plus plébiscités et les mieux acceptés.

relancer un recruteurQuand relancer ? Mon avis

La recherche d’emploi n’est pas une science exacte. Et à ce jour, il n’existe pas de données empiriques et fiables sur les délais et modalités de relance. Il est impossible de prévoir le meilleur moment pour relancer un recruteur. En effet, selon l’avancée du recruteur dans le processus de recrutement, selon la période de l’année, selon la hiérarchisation dans l’entreprise, selon le pouvoir de décision du RH, il peut exister des durées très différentes dans la prise de décision d’un recruteur.

Avec mon expérience, voici mes préconisations :

Quand relancer un recruteur ?

  1. Après une candidature spontanée = 1 semaine
  2. Après une candidature à une offre d’emploi = 1 semaine
  3. Après un 1er entretien téléphonique sans précision d’une date de retour par le recruteur = 4 jours ouvrés (je suis appelé le mardi, je relance le lundi suivant).
  4. Après un 1er entretien téléphonique avec une précision sur la date de retour par le recruteur = le lendemain de l’expiration du délai. Si le délai expire un vendredi, il faut alors essayer d’appeler le recruteur le vendredi après-midi.
  5. Après un entretien physique sans précision d’une date de retour par le recruteur = 3 jours ouvrés.
  6. Après un entretien physique avec une précision sur la date de retour par le recruteur = le lendemain de l’expiration du délai. Si le délai expire un vendredi, il faut alors essayer d’appeler le recruteur le vendredi après-midi.

Ces différents délais me semblent ni trop longs pour risquer de voir s’échapper une offre, ni trop courts de crainte de passer pour un harceleur 😉

N’envoie pas ta relance le lundi matin ou le vendredi après-midi. Les meilleurs jours restent le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi matin.

 

Dois-je relancer une 2ème fois si je n’ai toujours pas de réponse à ma 1ère relance ?

La réponse est OUI ! Tu dois relancer une 2nde fois si le recruteur n’a pas répondu à ta 1ère relance

Si tu as lu toutes les lignes de cet article, tu as compris que relancer un recruteur permet de montrer sa motivation, sa pugnacité, sa persévérance. Alors si tu relances une 2nde fois, il y a de fortes chances, cette fois-ci, que le recruteur te remarque. Effectivement, tu n’es pas le seul à faire des relances. Par contre, il y a beaucoup moins de candidats qui font une 2nde relance. Tu feras donc partie du très faible pourcentage à avoir contacté 2 fois le recruteur.

Quand relancer une 2nde fois le recruteur ?

  1. Après une candidature spontanée = 4 jours après ta 1ère relance.
  2. Après une candidature à une offre d’emploi = 3 jours après ta 1ère relance.
  3. Après un 1er entretien téléphonique sans précision d’une date de retour par le recruteur = 2 jours après ta 1ère relance.
  4. Après un 1er entretien téléphonique avec une précision sur la date de retour par le recruteur = 1 jour après ta 1ère relance.
  5. Après un entretien physique sans précision d’une date de retour par le recruteur = 2 jours après ta 1ère relance.
  6. Après un entretien physique avec une précision sur la date de retour par le recruteur = 1 jour après ta 1ère relance.

Comment relancer un recruteur ?

Selon cette fameuse étude canadienne, les DRH et employeurs préfèrent être relancés par mail et par téléphone. Se rendre directement en personne dans l’entreprise ou envoyer un message sur les réseaux sociaux ne semblent pas pertinents.

Nous allons donc nous attarder sur les 2 modes de relance les plus efficaces !

Par mail

L’avantage de la relance par mail permet au candidat de bien préparer ses arguments, ses propos. De plus, le mail n’est absolument pas perçu comme intrusif par le recruteur. Il est donc intéressant d’envoyer un mail de relance suite à une candidature à une offre ou bien à une candidature spontanée. Finalement, pour son coté non intrusif, la relance par mail est la plus appropriée si le candidat n’a pas encore eu de contact physique avec le recruteur.

La relance par mail est adaptée lorsque le candidat n’a pas encore rencontré le recruteur

comment relancer

Par téléphone

À l’inverse, si le candidat a eu un entretien physique avec le recruteur, la relance doit être réalisée par un échange téléphonique. Le mail est trop impersonnel, et ne permet pas l’interaction. Il faut dès lors relancer le recruteur par un appel téléphonique.

Appeler le recruteur est évidemment plus intrusif que le mail, car ce dernier peut ne pas être tout à fait disponible, ne pas s’attendre à ton appel etc. Mais ce type de relance aura l’avantage de forcer le recruteur à te répondre. En tout cas à te donner des informations s’il n’a pas encore pris de décision.

La relance téléphonique est adaptée lorsque le candidat a déjà rencontré le recruteur ou l’employeur

relancer par téléphone

Autres types de relance

  • Message Linkedin = le recruteur ne se connecte pas forcément tous les jours sur Linkedin, contrairement à sa boite mail qu’il regarde chaque jour. Par conséquent, les relances sur Linkedin sont réservées à des situations bien précises. Notamment, lorsque le recruteur a posté une offre d’emploi sur Linkedin et qu’il pilote le processus de recrutement avec ce réseau social. Mais dans la plupart des cas, même si l’annonce est postée sur Linkedin, le recruteur contacte les candidats avec sa propre adresse mail.
  • Se rendre physiquement en entreprise = ce type de relance est assez intrusif. Le recruteur n’est peut-être pas disponible ou même présent dans l’entreprise. Tu auras perdu du temps et de l’argent (transport). Je te déconseille de relancer de cette façon.
  • SMS et messagerie instantanée = l’envoi de SMS et de messages instantanés appartient davantage à la sphère privée. Une relance par SMS ne donne pas l’image de quelqu’un de sérieux, professionnel. Et une relance ne se fait pas en 10 ou 15 mots. À éviter !

Comment relancer : exemples de mails

1/ Après une candidature spontanée

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

Alors même que vous n’avez pas fait paraître d’offre d’emploi, je me suis permis-e de vous transmettre mon CV accompagné d’un mail de motivation, et tout cela, afin de rejoindre votre entreprise. Je suis conscient-e que vous n’avez peut-être pas de poste vacant au sein de votre société, mais je tente ma chance. Peut-être qu’un besoin se présentera d’ici quelques semaines.

Je souhaitais donc m’assurer que ma candidature spontanée vous était bien parvenue ?

Si tel est le cas et que mon profil vous intéresse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire et le cas échéant, pour convenir d’un éventuel entretien à votre convenance.

Merci pour le temps que vous consacrerez à ma candidature.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

 

2/ Après une candidature à une offre d’emploi

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

Vivement intéressé-e par le poste de [intitulé du poste] que vous proposez au sein de [nom de l’entreprise], j’ai postulé à l’offre que vous avez fait paraître sur [nom du site sur lequel l’annonce a été déposée] et qui a pour référence [insérer la référence ou le code qui permet d’identifier l’annonce].

Je souhaitais tout d’abord m’assurer que ma candidature vous est bien parvenue ?

Enfin, vous avez pu voir que mon parcours et mon profil correspondent aux prérequis du poste. Je souhaiterais vous en dire davantage de vive voix lors d’un entretien à une date qui vous convient.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

 

3/ Après un 1er entretien téléphonique sans précision d’une date de retour par le recruteur

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

J’ai beaucoup apprécié notre échange du [date] à propos du poste [intitulé de poste]. Je vous remercie une nouvelle fois pour le temps que vous m’avez consacré et je vous confirme mon envie de rejoindre votre entreprise.

Suite à notre échange téléphonique, vous avez peut-être des questions complémentaires relatives à mon parcours ? Si tel est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part. J’espère que nous aurons le plaisir de discuter à nouveau ensemble.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

 

4/ Après un 1er entretien téléphonique avec une précision sur la date de retour par le recruteur

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

J’ai beaucoup apprécié notre échange du [date] à propos du poste [intitulé de poste]. Je vous remercie une nouvelle fois pour le temps que vous m’avez consacré et je vous confirme mon envie de rejoindre votre entreprise.

Lors de notre échange téléphonique, vous pensiez revenir vers moi le [date de retour indiquée par le recruteur]. Peut-être avez-vous des questions complémentaires relatives à mon parcours ? Si tel est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

 

5/ Après un entretien physique sans précision d’une date de retour par le recruteur (attention, un mail de remerciement a déjà envoyé 24 à 48h après l’entretien)

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

J’ai beaucoup apprécié notre échange du [date] à propos du poste [intitulé de poste]. Je vous remercie une nouvelle fois pour le temps que vous m’avez consacré et comme j’ai pu vous le dire lors de notre entretien, je vous renouvelle mon envie d’intégrer votre entreprise.

Peut-être avez-vous des questions complémentaires relatives à mon parcours ? Si tel est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part.

Enfin, pensez-vous être en mesure de me donner des précisions quant à la suite du processus ?

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

 

6/ Après un entretien physique avec une précision sur la date de retour par le recruteur (attention, un mail de remerciement a déjà envoyé 24 à 48h après l’entretien)

« Bonjour [Madame, Monsieur] + [Nom]

J’ai beaucoup apprécié notre échange du [date] à propos du poste [intitulé de poste]. Je vous remercie une nouvelle fois pour le temps que vous m’avez consacré et comme j’ai pu vous le dire lors de notre entretien, je vous renouvelle mon envie d’intégrer votre entreprise.

Lors de notre entretien, vous pensiez revenir vers moi le [date de retour indiquée par le recruteur]. Peut-être avez-vous des questions complémentaires relatives à mon parcours ? Si tel est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement,

[Prénom et NOM]

[N° de téléphone] »

Relancer un recruteur : savoir abandonner

relancer un recruteur

Il est possible que malgré les relances, le recruteur ne donne plus signe de vie, et cela même après avoir réalisé un entretien avec toi. C’est une pratique assez courante, malheureusement.

Il faut savoir abandonner au bout de 2 relances sans réponse. En effet, il est important que tu passes à autre chose pour te concentrer davantage sur de nouvelles opportunités.

As-tu vraiment envie d’intégrer une entreprise avec une telle politique de recrutement ? Moi non !

Si tu souhaites avoir davantage d’informations sur la recherche d’emploi, n’hésite pas à jeter un œil à ma page YouTube et à mon profil LinkedIn.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.